À deux pas du métro, Henri condominiums

L'offre résidentielle se diversifie à l'ouest du centre-ville. En février prochain, le groupe Quorum lancera un projet de condominiums dans le quartier historique de Saint-Henri

En naviguant sur le site internet du projet, le public peut s’inscrire dès maintenant à une liste de diffusion VIP pour être tenu au courant des derniers détails. «On constate que le Henri suscite beaucoup d’intérêt. Il répond à un réel besoin dans ce secteur», précise Maxime Laporte, directeur du développement immobilier chez Groupe Quorum. Pour son nouveau projet, le promoteur a
retenu un ancien édifice de Postes Canada érigé à la fin des années 1930. «L’intérieur sera réaménagé, tandis que la façade, munie
de grandes fenêtres, sera maintenue pour préserver le caractère patrimonial du bâtiment en harmonie avec le voisinage», expose
Maxime Laporte.

Le bâtiment accueillera 35 appartements de 588 à 1649 pi². Les copropriétés du niveau supérieur, aménagées sur deux étages, abriteront une mezzanine. Le projet prévoit une grande terrasse sur le toit avec chalet urbain et foyers, point de rencontre idéal pour les réunions et les barbecues l’été. Les condos offriront une, deux ou trois chambres.

La nouvelle construction possédera non seulement un stationnement intérieur et un ascenseur, mais aussi une cour intérieure dotée de bacs potagers au rez-de-chaussée. «Nous avons inclus un espace jardinage dans nos réalisations de Griffintown et de Verdun. Les clients l’apprécient», note M. Laporte. L’emplacement des condominiums Henri suscite également l’intérêt du public. Le projet est à deux pas du métro Saint-Henri. Les résidents arriveront au centre-ville en 10 minutes à peine. À proximité, on trouve à
distance de marche le canal Lachine, le marché Atwater, une piste cyclable, l’hôpital du CUSM et de nombreux commerces qui font
le charme du quartier.

Le Henri comptera trois espaces commerciaux au rez-de-chaussée dont un gymnase et un bar à jus. Le promoteur s’engage à débourser les frais d’abonnement de la première année. «Le quartier compte peu de commerces de ce type. Nous avons voulu répondre à un besoin, tout en gardant les frais de copropriétés aussi bas que possible», ajoute M. Laporte. La livraison des appartements est prévue pour l’été 2017.

Les commentaires sont fermés.